A quoi ressemble un passeport après un tour du monde ?

La réponse en images avec le passeport de Loïc !

Passeport 1 Passeport 2 Passeport 3 Passeport 4 Passeport 5 Passeport 6 Passeport 7 Passeport 8

Vous remarquerez les couleurs quelque peu délavées de certains visas… Ce n’est pas la faute à un trek pluvieux, non, non !

C’est tout simplement le résultat d’un petit tour dans la machine à laver de Valérie à Nouméa… Loïc avait eu la bonne idée de laver son sac photo ! En oubliant les passeports et son permis de conduire à l’intérieur.

Grosse angoisse sur le moment : allions-nous pouvoir franchir la douane ?! Et grosse colère pour Noémie aussi !

Loïc a donc passé sa soirée à glisser du papier toilette entre chaque page, puis à sécher délicatement au sèche cheveux les passeports… Le lendemain, il a fait la tournée des administrations de Nouméa pour vérifier que les données électroniques étaient encore lisibles : pas de machine pour les lire à la mairie de Nouméa et à la police mais des fonctionnaires qui nous invitent à changer d’urgence de passeport ! Heureusement, la police aux frontières nous a rassurés, notre passeport était lisible, ouf !

Sur le coup, nous avions été bien stressés… Mais près d’un an après cet événement, il reste comme l’une des meilleures anecdotes du voyage !

Vous voyez, il est bien rempli ce passeport… Mais il nous reste encore plein de pages à tamponner !

Sydney – Jours 3 et 4

Jeudi 12 et vendredi 13 décembre 2013

Le temps est gris et un peu pluvieux alors que nous nous commençons notre journée dans le quartier de The Rocks, le plus vieux quartier de Sydney, situé au pied de l’imposant Harbour Bridge qui enjambe la baie. Nous sommes un peu déçus par la météo mais le soleil revient très vite et ne nous quittera plus de toute la journée, ouf ! Heureusement car nous avons rendez-vous pour un déjeuner dans le jardin botanique !

Et oui ! Après Séverine à Jakarta, nous nous apprêtons à rencontrer une deuxième prof du forum internet que fréquente Noémie ! Laure travaille loin, très loin de la France : au Vanuatu ! Elle y enseigne le français et la philo et les grandes vacances viennent de débuter pour elle. Nous allons la rencontrer avec Alice et Chloé, ses deux filles, alors qu’elles sont en route pour la France. Trois avions, des dizaines d’heures de vol, plus de 25000 km… Whouaou, quel voyage ! Nous profiterons donc de leur escale de quatre heures pour déjeuner ensemble. Nous nous dirigeons tranquillement vers Circular Quay où nous avons rendez-vous entre 12 heures et 12h30.

Nous sommes à Sydney depuis 48 heures et nous n’avons toujours pas vu l’opéra, on peut dire qu’on ménage le suspens. Comme lorsqu’on va à la mer (et comme des enfants), nous nous lançons : « le premier qui voit l’opéra ! ». Nous nous engageons le long de Circular Quay et longeons un gros bateau de croisière qui nous cache la vue sur la baie. Nous passons le bateau… Noémie tourne un peu par hasard la tête à gauche, et là, pouf ! L’opéra apparaît ! « J’ai vu l’opéra !!!! »

CIMGP5591Circular Quay est un coin très animé de Sydney. C’est l’un des noeuds de transports en commun et le point de départ des ferrys et croisières dans la baie. Il y a de nombreux marchands de glaces, de fish and chips, et des joueurs « aborigènes » de Dedje Ridoo (nous ne sommes pas certains de l’authenticité des joueurs…).

CIMGP5596La foule se presse et l’on scrute les visages pour repérer Laure, Alice et Chloé. Une jeune femme blonde en tee-shirt blanc et jupe en jean accompagnée de deux petites têtes blondes tressées passent près de nous. Pas de doute possible ! C’est bien Laure, Alice et Chloé ! Nous nous embrassons et les filles sautent à notre cou. Elles sont trop mignonnes avec leurs petites tresses ! Nous achetons un fish and chips et partons pour les jardins botaniques. Nous déjeunons à l’ombre et papotons tous les cinq. Le Vanuatu et le long voyage des filles vers la France sont bien sûr au coeur de la conversation ! A peine le temps pour Loïc de jouer avec Alice et Chloé puis de faire une photo souvenir et hop, elles doivent repartir pour l’aéroport. Tout comme notre rencontre avec Séverine à Jakarta, ce moment passé avec Laure restera un agréable souvenir du voyage : un « bonus sociabilité » bienvenu et plaisant à la fois pour son côté humain et pour son côté incongru. Donner rendez-vous à quelqu’un que l’on ne connaît que virtuellement à l’autre bout du monde, c’est quand même pas commun ! Nous souhaitons donc de bonnes vacances dans le froid français à nos nouvelles copines et une bonne rentrée scolaire au Vanuatu !

CIMGP5616Un petit tour rapide dans l’immense jardin botanique que nous arpenterons plus longuement le lendemain et on doit vite retourner sur Circular Quay : nous avons un second rendez-vous ! Audrey et Cécilia nous attendent pour faire un tour de bateau dans la baie. On se retrouve devant les ferrys. Grâce aux filles, nous allons profiter d’un super bon plan… Faire une croisière dans la baie de Sydney coûte très cher (environ 40€ par personne) alors que le ferry lui, n’est qu’à 6€ ! Et il fait sensiblement la même boucle ! Nous prenons donc un billet pour le point le plus éloigné, Mandi. Nous bravons le vent et nous installons sur le pont pour profiter de la vue sur Harbour Bridge et l’opéra. Encore un chouette moment partagé !

CIMGP5630

CIMGP5663Après nous être séparés de Cécilia et d’Audrey, nous mangeons une bonne glace face à l’opéra et nous décidons de nous approcher de l’emblème de Sydney. De près, l’architecture du bâtiment est encore plus remarquable que de loin. Nous entrons à l’intérieur, pas gênés d’être habillés en randonneurs parmi les spectateurs qui sont en smokings et robe longue. Il y a même un cocktail de mariage sur la terrasse et nous nous faufilons parmi les invités pour admirer la vue sur la baie.

CIMGP5691 CIMGP5678 CIMGP5683Près de l’arrêt de bus, on découvre un centre commercial encore plus beau que le Queen Victoria Building : le Strand Arcade. Il a un côté rétro très chic et surtout des décorations de Noël qui font rêver.

CIMGP5694 CIMGP5702Pour notre dernier jour à Sydney, nous retournons dans les magnifiques jardins botaniques pour profiter des allées ombragées et fleuries de cet immense parc de 30 hectares. Nous restons longtemps à Mrs Macquaries Point à admirer la vue sur l’opéra.

CIMGP6111 CIMGP6090 Stitched Panorama CIMGP6115Nous passons l’après-midi à arpenter les rues du centre-ville, flâner dans les boutiques, faire la sieste dans Hyde Park…et tomber sur un rassemblement  de Smuglers et Smuglettes ?!! voyez  plutôt :

CIMGP6122CIMGP6129Puis, le soleil se faisant plus rasant en fin de journée, nous traversons à pied Harbour Bridge pour admirer la vue et nous rendre au Luna Park afin d’admirer Sydney by night.

CIMGP6152 CIMGP6158 CIMGP6183CIMGP6187 CIMGP6206 CIMGP6237 CIMGP6239 CIMGP6198 CIMGP6316 Stitched PanoramaUn court bilan pour une courte étape !

 A Sydney, nous nous sommes retrouvés soudainement plongés dans un monde occidental. Quel décalage avec l’Asie ! Nous avons surtout apprécié retrouver la magie de Noël (sans l’hiver !) car jusque là, on avait vraiment du mal à croire que l’on s’approchait de cette date !

Nous devons reconnaître que retrouver des repères occidentaux nous a fait du bien. La facilité des échanges verbaux et des transports, les éléments visuels… nous ont fait du bien !

 Ces quelques jours dans la ville la plus célèbre de l’Australie ont confirmé notre envie de découvrir pleinement ce pays, lors d’un long voyage de plusieurs semaines que nous réservons pour dans quelques années.

 Le samedi 14 décembre, nous nous levons très tôt pour aller à l’aéroport. Nous avons un vol à 8h50 pour Nouméa, où nous allons passer Noël chez nos amis Valérie et Lionel !

CIMGP6339 CIMGP6335

Sydney – Jours 1 et 2

Du lundi 9 au mercredi 11 décembre 2013

Sydney est une courte étape sur la route de la Nouvelle-Calédonie. Nous nous y arrêtons pour quelques jours afin de nous donner un avant-goût de l’Australie, pays que nous aimerions visiter dans quelques années.

CIMGP5580A l’arrivée en Australie, nous sommes amusés par le comité d’accueil réservé par les familles des Australiens qui rentrent chez eux après leurs vacances. Ils ont des ballons gonflés à l’hélium aux couleurs du pays ornés de kangourous et de koalas et des panneaux avec dessins et photos sur lesquels sont écrits « Welcome Back » ou « Welcome in Sydney » ! On ne vous cache pas que l’on trouve l’idée extra (notez le sous-entendu pour notre retour l’année prochaine…).

Nous prenons nos quartiers dans une auberge de jeunesse située dans le quartier résidentiel de Glebe. Comme nous avons une carte de membre depuis la Chine, nous économisons 8€ par nuit, la chambre nous revient donc à 55€. Depuis septembre, nous logions pour 10€ la nuit en moyenne, quel décalage ! Nous nous sommes psychologiquement préparés au fait que nous allons dépenser en quatre jours presque autant qu’en trois semaines dans les autres pays…

CIMGP5522Comme nous n’avons pas beaucoup dormi dans l’avion, nous avons prévu de nous reposer en ce premier jour à Sydney. Nous nous baladons dans le quartier et admirons les belles maisons et la vue sur la baie. Noël approche et cela nous fait tout drôle de voir les décorations dans les jardins alors qu’il fait 25 degrés !

CIMGP5525 CIMGP5581 CIMGP5579 CIMGP5520Malheureusement, nous ne nous reposerons pas aussi bien que souhaité : nous sommes tous les deux tombés malades. C’est la première fois depuis notre départ ! On était jusque là plutôt contents de n’avoir pas eu de souci digestif malgré les endroits parfois douteux où nous mangions mais nous avons été quand même rattrapés par une vilaine bactérie. Est-ce le hamburger avalé à l’aéroport ? Le dîner offert par Bruno à Kuta Lombok ? Toujours est-il que nous sommes cloués au lit pour l’après-midi.

Nous sommes encore un peu fatigués le lendemain pour notre visite de la ville mais le mal est passé. Nous prenons un bus jusqu’à l’hôtel de ville. A la cathédrale Saint-Andrews, située juste à côté, nous remarquons qu’un concert de chants de Noël sera donné à midi et demi par le Royal Australian Navy Band, l’orchestre de la Marine australienne. Chouette ! En attendant, nous allons flâner parmi les boutiques du très chic Queen Victoria Building.

CIMGP5532 CIMGP5537 CIMGP5535 CIMGP5548Nous sommes à l’heure pour le concert. Il n’y a que des personnes âgées dans le public ! L’orchestre joue des cantiques de Noël comme « Douce Nuit » ou « Jingle Bells » mais aussi des extraits de Casse-Noisette. C’était super ! A la fin du concert, nous discutons avec un couple assis derrière nous des fêtes de Noël.

CIMGP5538 CIMGP5540Noémie décide ensuite d’aller visiter le Hyde Park Barracks Museum. Ce bâtiment fut construit au début du XIXe siècle pour héberger les prisonniers venus du Royaume-Uni. A cette époque, il s’agissait d’une alternative à la peine de mort. A partir de 1848, le bâtiment est devenu le dépôt d’immigration des femmes pauvres. Elles fuyaient la misère et la famine. C’est ainsi que l’Australie a été en partie peuplée : avec ces anciens prisonniers et ces anciennes femmes pauvres. Le musée insiste sur le fait qu’il s’agissait pendant longtemps d’un passé honteux pour les Australiens mais qu’aujourd’hui le peuple en tire une fierté. Il y a d’ailleurs un système informatique pour rechercher ses ancêtres qui seraient passés par les baraquements. Les conditions de vie et les occupations de ces hommes et de ces femmes sont présentées de façon interactive et vivante.

CIMGP5553Pendant ce temps, Loïc préfère profiter du beau temps et part se balader dans Hyde Park. Il est alors très surpris d’entendre son prénom crié ! Ce sont Cécilia et Audrey, croisées au Bromo, qui sont là aussi et qui l’ont reconnu ! Ils discutent pendant un petit moment et se donnent rendez-vous le lendemain pour une balade en bateau dans la baie.

CIMGP5555 CIMGP5561 CIMGP5572 CIMGP5554 CIMGP5575En fin d’après-midi, nous allons profiter du wifi gratuit de la bibliothèque (20 minutes, c’est dur !) car il est payant dans notre auberge. Le réceptionniste est très sympa et papote avec nous. Il nous parle de la météo, des différents accents des Australiens…

Notre journée s’achève au supermarché. Si on ne veut pas trop dépenser en Australie, nous devons cuisiner !