Le Fiordland National Park

Du mercredi 15 au lundi 20 janvier 2014

Le Fiordland National Park est le plus grand parc naturel du pays. Il déploie des paysages grandioses : forêts, montagnes et bien sûr fjords. Il abrite de nombreuses espèces d’oiseaux rares comme le kéa ou le kiwi. Peut-être aurons-nous la chance d’en apercevoir ?

CIMGP8254Te Anau est la porte d’entrée principale du parc. La route qui y mène donne déjà un aperçu des splendeurs qui nous attendent.

CIMGP8208 CIMGP8193 CIMGP8197 CIMGP8198 CIMGP8203Nous nous préparons pour la Kepler Track, un trek de quatre jours. C’est l’une des neuf « Great Walks », les grandes randonnées phares de Nouvelle-Zélande, réputées pour être parmi les plus belles au monde ! Toutes sont situées dans des parcs nationaux gérés par le DOC. Pour préserver l’environnement de ces régions, un quota de randonneurs est établi. Dans le cadre de la Kepler Track, seuls cinquante marcheurs sont autorisés chaque jour. Les Great Walks étant très prisées, il faut réserver longtemps à l’avance ses nuits en refuge. Nous avions donc prévu cette marche depuis juin dernier ! Le bureau du DOC nous délivre nos précieux tickets et nous informe des recommandations d’usage pour la randonnée. Nous remplissons nos sacs pour quatre jours essentiellement de nourriture lyophilisée !

Nous sommes très motivés à l’idée de faire cette randonnée mais notre entrain retombe comme un soufflé au matin du premier jour : il pleut des cordes. Que faire ? On ne va quand même pas annuler ? Nous prenons notre douche et notre petit-déjeuner l’œil morne, guettant un rayon de soleil. Enfin nos prières sont exaucées ! La pluie cesse, on peut partir !

profil kepler

Le dénivelé est assez conséquent les deux premiers jours

Kepler-Trkmap-LGELa randonnée a une distance totale de 65 km.

Day 1 : Kepler Carpark to Luxmore Hut – 13,8 km

départ 11h20 ; arrivée 16h35 ; 4h25 de marche

Le début de la randonnée est aisé. Nous longeons les rives du lac Te Anau pendant quelques kilomètres. Nous sommes entourés d’une belle forêt et accompagnés de chants d’oiseaux. Au bout d’une heure et demi de marche, nous commençons à grimper. La montée n’est pas trop dure mais le poids des sacs bien présent !

CIMGP8234 CIMGP8240 CIMGP8251 CIMGP8245Arrivés sur les hauteurs du Mont Luxmore les herbes remplacent la forêt. Le vent souffle fort sur la crête ! Nous marchons encore trente minutes avant d’atteindre notre premier refuge, la Luxmore Hut.

CIMGP8270 CIMGP8277_78_79_80_81 CIMGP8297_298_299_300_301 CIMGP8305 CIMGP8307 CIMGP8315 CIMGP8321 CIMGP8325 CIMGP8329Nous nous installons dans le grand dortoir de cinquante places et nous reposons. Loïc accompagne le ranger Peter pour une balade à la découverte de la faune et de la flore locale et explore une grotte. En ce premier soir au refuge, les gens ne se parlent pas trop. Chaque petit groupe cuisine, dîne et va se coucher sans trop échanger. Nous discutons tout de même avec Ron, un jeune Israélien qui vient d’achever son service militaire et s’offre un break avant de commencer ses études. Avant d’aller au lit, le ranger Peter nous fait un petit discours sur les mesures de sécurité et sur la nature environnante.

CIMGP8331 CIMGP8333 CIMGP8335_6_7Day 2 : Luxmore Hut to Iris Burn Hut – 14,6 km

départ 9h40 ; arrivée 17h10 ; 5h55 de marche

C’est sous la neige que nous partons ce matin mais le ciel bleu arrive rapidement. Nous ne sommes qu’à 1100 mètres d’altitude mais l’étagement ici est différent de celui que l’on trouve en Europe : 1000 mètres correspondent environ à 2500 mètres d’altitude dans les Alpes ou les Pyrénées en terme de climat et de végétation.

CIMGP8360 CIMGP8356Nous marchons presque toute la journée sur les crêtes. Le paysage est grandiose ! Le vent et le froid n’enlèvent rien à la magie de cette journée de marche mémorable. Chacun trouve son rythme et nous croisons les mêmes petits groupes de marcheurs au gré des pauses. Les échanges sont plus longs que la veille où nous nous contentions de nous saluer.

CIMGP8361_2_3_4_5 CIMGP8373 Stitched Panorama CIMGP8403 CIMGP8410 Stitched Panorama CIMGP8392 CIMGP8472Sur la fin de la randonnée, nous rencontrons Robbie, le ranger en charge du refuge. Il est en train de relever des pièges. Tout le chemin est en effet jalonné de petites boites mises en place pour éliminer les rats et les hermines, arrivés au XIXe siècle avec les Européens. Ces rongeurs sont un réel fléau pour les oiseaux dont ils mangent les oeufs et les petits. Nous descendons longtemps la pente de la montagne et retrouvons la forêt. Nous sommes dans la vallée de l’Iris Burn. Le refuge est situé sous les arbres, à proximité de la rivière. Le ranger de la veille nous faisait penser à un vrai homme des bois. Ce soir, Robbie est un comique qui fait rire toute notre joyeuse troupe avec son discours! Nous dînons en compagnie de Trudie et Phil, un couple de kiwis très sympathiques !

CIMGP8477 CIMGP8492Day 3 : Iris Burn Hut to Motorau Hut – 16,2 km

départ 9h20 ; arrivée 16 h ; 4h55 de marche

Aujourd’hui, nous marchons dans la forêt le long de la rivière. La végétation a encore changé ! Il y a ici notamment tout plein de belles fougères. Il fait gris et la pluie est attendue mais, par chance, nous ne nous mouillerons pas. Vers 15 heures, nous arrivons sur les rives du beau lac Manapouri. Enfin la Moturau Hut se dévoile sous les arbres ! Nous passons la soirée avec Trudie et Phil, avec qui nous avons décidément pas mal de points communs. Kay, la ranger de ce soir, est… comment dire… un peu déjantée ! Avec ses cheveux violets, elle ressemble à Madame Mim, la sorcière dans Merlin l’Enchanteur ! Elle tient un discours hilarant sur les consignes de sécurité du refuge. Décidément, les rangers font leur show tous les soirs ! La solitude de la journée doit les peser !

CIMGP8487 CIMGP8497 CIMGP8501 CIMGP8506Day 4 : Moturau Hut to Kepler Carpark – 15,5 km

départ 8h50 ; arrivée 13 h ; 3h30 de marche

Nous partons un peu plus tôt pour arriver à temps pour le déjeuner. Nous sommes toujours au cœur de cette superbe forêt typiquement néo-zélandaise mais aujourd’hui, il y a beaucoup de marcheurs. La fin de la Kepler Track est accessible par la route et nous sommes dimanche. Beaucoup empruntent donc ce sentier pour une balade à la journée. Nous terminons cette grande et belle randonnée à treize heures, un peu fatigués mais fiers de nous ! Nous retrouvons Trudie et Phil pour une bonne pizza (on commençait à en avoir marre du lyophilisé !).

CIMGP8514Pour terminer en beauté notre séjour dans le Fiordland National Parc et reposer nos jambes, nous passons la journée du lundi à profiter d’une belle croisière dans un fjord, le Doubtful Sound. Un premier bateau nous fait traverser le lac Manapouri. Et dire que nous avons marché pendant quatre jours sur les montagnes que nous contemplons !

CIMGP8988 CIMGP8529 CIMGP8543 CIMGP8554Pour atteindre le fjord, nous devons débarquer et prendre un bus. La route qu’il emprunte relie donc le lac au Doubtful Sound et n’est accessible que par bateau. Elle a été tracée pour permettre la construction d’une centrale électrique. Cette dernière avait suscité une vive réaction lorsque le projet a été décidé dans les années 60. Le niveau du lac aurait en effet monté de trente mètres ! Les habitants de tout le pays se sont mobilisés et le projet a totalement été repensé pour s’intégrer à l’environnement. La centrale a ainsi été bâtie sous terre ! Notre bus fait un petit détour pour que nous la visitions. Nous avons un peu l’impression d’être en sortie scolaire !

CIMGP8576

La salle des machines : le haut de six turbines est seulement visible.

Vient enfin le moment fort de la journée : la croisière dans le Doubtful Sound. Pendant trois heures, nous naviguons au coeur d’un environnement vierge de toute trace humaine. Des montagnes boisées forment un écrin au fjord. De nombreuses chutes d’eau tombent à pic dans l’eau. Notre bateau s’approche parfois très près d’elles pour que nous puissions les contempler. Jusque là, l’eau était très calme mais nous atteignons la mer de Tasmanie et de grosses vagues se font ressentir. Des phoques se reposent sur de petites îles. Le bateau rebrousse chemin et nous conduit dans des bras du fjord. Nous en prenons plein les yeux ! Il nous faut de nouveau prendre le bus et le bateau sur le lac Manapouri pour rejoindre notre voiture; Nous quittons l’une des plus belles régions de la Nouvelle-Zélande et réalisons que nous avons eu beaucoup de chance d’avoir eu une météo si ensoleillée pour en profiter !

CIMGP8962

Sur le route, au niveau du col, nous apercevons enfin le Doubtful Sound

CIMGP8612 CIMGP8621 CIMGP8687 CIMGP8737 CIMGP8783 CIMGP8806 CIMGP8819 CIMGP8849 CIMGP8867 CIMGP8925 CIMGP8902 CIMGP8871

6 réflexions au sujet de « Le Fiordland National Park »

  1. Bonjour Loïc et Noémie ! C’est toujours un plaisir de vous suivre. Merci bcp de nous faire partager vos aventures et exploits sportifs ! Bisous

  2. bonjour noémie et loic ,je prends 2 minutes pour vous faire un petit coucou ,je vois que tout va bien et que vous étes au chili .bon courage pour la suite bise catherine

  3. Coucou tous les deux !
    Toujours un bonheur ces photos et ce périple ! Hâte de voir la suite en Amérique Latine !
    Gros bisous !! Céline & Guy

  4. Toujours de très belles photos
    c est très agréable de voyager avec vous, ce n’est pas fatigant
    Même si on a l impression d’y être
    je vous trouve vraiment courageux pour avoir entrepris cette randonnée
    bonne continuation et bises à tous 2

  5. Magnifique 🙂 Oui, on peut dire que vous avez vraiment été gâtés par la météo ! Nous n’avons pas eu autant de chance.
    Mais vous me donnez vraiment envie d’y retourner, surtout qu’à l’époque, une randonnée si longue, je n’aurais probablement pas pu, maintenant je pense que ça irait beaucoup mieux 🙂

  6. Super ces 4 jours dans les montagnes ! c’est magnifique !
    et la balade en bateau superbe !
    Que de beaux souvenirs encore pour vous et que de belles photos pour nous !
    Merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s