De Oamaru à Balclutha

Du vendredi 10 au dimanche 12 janvier 2014

Oamaru est connue en Nouvelle-Zélande pour ses colonies de « penguins », c’est-à-dire de manchots (le mot anglais prête tellement à confusion que nous n’avons de cesse de parler de « pingouins » ! ). Les deux espèces qui vivent dans la région ne peuvent être visibles qu’en Nouvelle-Zélande et en Australie. Nous avons choisi d’aller voir des « manchots à œil jaune », pour la simple et bonne raison qu’il faille payer pour observer les manchots bleus. Nous ne voulions pas débourser 40€ (à deux) pour être assis dans des gradins face à la plage. Il paraît que les manchots sont très craintifs et très sensibles à la présence de l’homme. Nous devons donc les apercevoir du haut d’une falaise, à la tombée du jour, alors qu’il rentrent de leur journée de pêche. Sachant qu’il font environ 70cm, c’est pas gagné.

CIMGP7869Malins, on se colle à côté de gens qui ont des jumelles mais les manchots n’ont pas l’air très décidés à rentrer nourrir leurs petits. En attendant, on découvre une colonie de lions de mer sur la plage d’à côté. Ils sont bien moins discrets, eux, et on peut beaucoup mieux les regarder se prélasser sur les rochers. C’est toujours ça de gagné !

CIMGP7913 CIMGP7887 CIMGP7901 CIMGP7909Nous retentons notre chance sur la plage aux manchots et nous finissons par en apercevoir quatre qui se dandinent sur la plage.

CIMGP7920

 Après « Où est Charlie ? », jouons à « Où sont les manchots ? »

CIMGP7923 Le lendemain matin, au petit-déjeuner, nous écoutons d’une oreille distraite nos voisins s’extasier devant les centaines de manchots bleus qu’ils ont vus la veille, bien installés dans leurs gradins. Résignés, nous ne regrettons pas de ne pas avoir payé. Sauf qu’ensuite, nous les entendons s’exclamer : « C’est fou comme il y en avait tout plein sur le parking, quand on est sortis ! Ils étaient trop mignons ! » Alors là, nous sommes très jaloux ! Notre tente était plantée à moins de 400 mètres de ce fameux parking où les manchots avaient décidé hier soir de donner un « after » après la session payante de la plage. Après ça, on a du mal à croire les panneaux du DOC qui nous disent que les manchots sont très craintifs et ne s’approchent jamais des hommes ! Tant pis…

CIMGP7930Avant de reprendre la route du Sud, nous admirons les bâtiments du centre-ville qui datent du XIXe siècle.

CIMGP7935 CIMGP7938Quelques kilomètres plus loin, nous faisons une halte aux Moeraki Boulders. Ce sont de grosses pierres, parfaitement rondes, qui se trouvent sur la plage. L’océan n’est en rien responsable de leur formation. Il s’agit d’une curiosité géologique complexe, formée pendant des milliers d’années par un savant « mélange » de roches, cristaux et minéraux.

CIMGP7948 CIMGP7958 CIMGP7967 CIMGP7973 CIMGP7977Nous arrivons ensuite à Dunedin, petite ville universitaire. Nous nous baladons dans le centre-ville, admirant les églises et surtout l’ancienne gare ferroviaire, à l’allure très victorienne.

CIMGP7982 CIMGP7986 CIMGP8001 CIMGP7994 CIMGP7992Dunedin est située à la lisière de la péninsule d’Otago. Le paysage ici nous fait penser à l’Ecosse, avec ses collines et ses moutons. Les premiers immigrants étant écossais, ils n’ont pas dû être trop dépaysés en s’installant ici. Le paysage est vraiment superbe. Nous adorons cette ambiance rurale et maritime. Le hic, c’est qu’il fait vraiment froid. Les bourrasques de vent et les averses nous obligent à rester dans la voiture. Nos nuits dans la tente ne sont d’ailleurs pas des plus agréables. Il fait moins de dix degrés et l’humidité n’arrange rien. Nous avons mis une couverture de survie au sol pour isoler un peu et dormons avec un caleçon long en laine mérinos, un tee-shirt à manches longues en laine également et parfois même une polaire et des chaussettes (en laine bien sûr !). Nos sacs de couchage achetés pour le voyage sont supposés supporter des températures allant jusqu’à 4°C, mais on a du mal à y croire car avec tout cet attirail et un drap de soie en plus, on a quand même froid !

CIMGP8007Pour changer, il pleut à plein temps lorsqu’on doit plier la tente le lendemain matin. A défaut de profiter des paysages de la péninsule d’Otago, nous passons notre matinée dans les magasins de randonnée de Dunedin (par chance, les magasins sont ouverts le dimanche ici et en plus nous tombons en pleine période de soldes d’été). Nous roulons ensuite vers Balclutha où nous passons l’après-midi bien au chaud et à l’abri dans la salle commune du petit camping municipal.

Publicités

4 réflexions au sujet de « De Oamaru à Balclutha »

  1. Merci d’avoir bien dit que ce sont des manchots et non des pingouins. Ca fait super plaisir de lire ça car énormément de gens se trompent.
    Juste pour donner des infos supplémentaires pour permettre aux autres lecteurs de votre blog de bien comprendre la différence : les pingouins comme les manchots sont des Oiseaux, les pingouins vivent uniquement dans l’hémisphère Nord et ils volent, les manchots vivent uniquement dans l’hémisphère Sud et ont perdu leur capacité à voler.

    La NZ est un pays où j’aimerai aller faire un tour un jour et votre récit + photos me donnent encore plus envie.

    A+
    Emilie

      • Nan mais j’avais pourtant bien appris que les pingouins vivaient dans l’hémisphère nord et les manchots dans le sud, mais l’anglais, tout ça, ça a dû bien me confusionner quand même parce qu’effectivement, en rentrant, on a dit à tout le monde qu’on avait vu des pingouins… Oups…
        Bon merci en tout cas et au moins on ne fera plus l’erreur maintenant 😉

  2. Sympa les lions de mer !
    Oh oui on voit les manchots !!!
    Oh la déception pour les manchots bleus … mais bon vous ne pouviez pas savoir …
    ça alors ces pierres sont magnifiques !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s