Lombok – Bilan de l’Indonésie

Du dimanche 1er au lundi 9 décembre 2013

Pour terminer notre périple en Indonésie, nous avons décidé de passer une semaine sur l’île de Lombok. Cette dernière est beaucoup moins touristique et plus pauvre que Bali – ce qui devrait rapidement changer car un aéroport international vient d’y être construit. Nous disons au revoir à Christelle et Mathias qui restent à Gili Meno et retournent ensuite sur Bali. On espère les recroiser en Amérique du Sud ! En attendant, le rendez-vous est pris dans quelques mois pour se revoir dans leurs belles montagnes suisses.

Nous quittons les Gilis et leurs eaux turquoises à bord d’un petit bateau-bus où nous rencontrons Céline, Sarah et Chris, qui vont aussi à Senggigi. Parfait ! Nous allons partager un mini-bus ! Le court trajet entre le débarcadère et la ville est magnifique. Le paysage est vallonné et le vert de la végétation contraste avec le bleu sublime de l’eau. Au loin, on aperçoit les trois petites Gilis, toutes plates !

Senggigi est une « ville-rue ». Elle s’étend sur environ deux kilomètres et est bordée de rangées de commerces et d’hébergements. La plage est juste derrière. Nous nous séparons de nos compagnons de voyage et trouvons une chambre confortable mais très bruyante : l’une des routes principales de l’île passe à cinq mètres de notre porte ! Il fait très chaud et nous prenons le temps de nous reposer à la fraîcheur de la climatisation. Ensuite nous finissons l’après-midi à la plage. Le coucher de soleil est superbe ! Au loin, on aperçoit même le cône du Gunung Agung, point culminant de Bali. Notre matinée du lundi sera occupée par des formalités postales (nous envoyons notre deuxième colis de souvenirs pour la France) et nous trouvons une voiture pour nous emmener directement à notre prochaine étape.

CIMGP4622

Nous passons l’essentiel de notre semaine à Kuta, au Sud de l’île de Lombok. (Ne pas confondre avec Kuta de l’île de Bali !!!) Notre recherche de logement est mémorable ! Alors que nous visitons une chambre assez correcte mais chère, l’employé de l’hôtel nous dit qu’il possède une autre chambre à deux pas. Sa petite maison est juste achevée et le sol de la chambre n’est pas encore carrelé. Les pièces ne sont meublées que d’un matelas et d’un ventilateur. Il nous la propose avec le petit-déjeuner inclus à 100 000 roupies, soit 6€. Vendu ! Nous pouvons en outre profiter du wifi et de la piscine de l’hôtel mais nous devons rester discret envers les autres clients…

CIMGP5154

Kuta est encore une ville assez peu touristique. Pas mal de surfeurs blasés de la foule balinaise y trouvent donc leur bonheur. Les locaux vivent ici principalement de la pêche mais les choses devraient changer rapidement et de nombreux terrains sont à vendre pour accueillir de futurs hôtels. Les coupures d’eau et d’électricité sont quotidiennes et durent parfois la journée entière !

Loïc a décidé de mettre la semaine à profit pour apprendre la plongée. Il s’inscrit donc dans une école (Scuba Froggy) tenue par Guillaume, un Français installé ici depuis quatre ans, et passe ses deux premiers jours à apprendre la théorie. Une fois reçu à l’examen (une seule faute !), il peut attaquer la pratique en compagnie de son moniteur anglais Greg. La première séance a lieu en piscine et pour cela, il faut se rendre au Novotel, un gros complexe luxueux situé à deux kilomètres.

CP1100839

Pendant quatre jours, tandis que Loïc découvre la vie sous-marine et se familiarise avec l’équipement du plongeur, Noémie profite pleinement des quatre piscines du Novotel, de sa plage privée, des hamacs et des transats !!

CIMGP5179

Bien que les cours de plongée aient beaucoup occupé Loïc, nous avons pu passer un peu de temps ensemble et avons loué un scooter pour découvrir les belles criques des alentours de Kuta. Nous ne nous sommes pas baladés autant que prévu du fait de la plongée mais nous avons bien profité du coin tout de même !

CIMGP5067

Plage de Kuta

CIMGP5103

Le sable de la plage ressemble parfois à des graines de quinoa !

CIMGP5162 CIMGP5164 CIMGP5176 CIMGP5221

Vendredi, alors que nous partions déjeuner, nous tombons sur Céline, rencontrée à Senggigi en début de semaine. Ses amis ont quitté l’Indonésie et elle poursuit le voyage toute seule. Noémie et Céline passent donc l’après-midi ensemble. Comme Loïc a appris à Noémie à conduire le scooter elles peuvent se promener sur les routes bien chaotiques de Lombok et surtout se baigner sur une superbe plage où il n’y a personne !

CIMGP5157CDSCN1958

Depuis quelques jours, les villageois qui vivent à côté de chez nous sont en plein préparatifs pour une grande fête qui aura lieu dimanche. Les femmes cuisent plusieurs dizaines de kilos de riz tandis que les hommes coupent la viande, ouvrent et râpent des cocos. A la veille de la fête, tout est prêt. 200 personnes sont attendues ! Alors que nous nous apprêtons à partir dîner en compagnie de Céline, notre hôte Bruno vient nous voir et nous dit de rester chez nous : ce soir, c’est lui qui régale ! Nous pouvons donc goûter à tous ces plats dont nous avons vu la préparation et avons hâte de voir la fête.

CIMGP5239 CIMGP5249 CIMGP5472 CDSCN2006

Le lendemain matin, Loïc se lève tôt pour aller faire un petit tour au marché du dimanche. Il est vraiment traditionnel. Les marchands installés en extérieur à même la terre vendent leur poisson, leur fruits et légumes et du tabac. L’ambiance est très rustique et Loïc se rend compte qu’il est le seul touriste du marché !

CIMGP5279 CIMGP5283 CIMGP5297 CIMGP5301 CIMGP5322 CIMGP5306 CIMGP5337

Enfin, pendant la dernière plongée de Loïc, Noémie retrouve Céline. Elle est en compagnie de Thomas et Elise, que nous avions déjà croisés au sommet du Bromo et à Pemutaran. Comme nos itinéraires sont sensiblement identiques, nous nous envoyons depuis des emails pour nous donner des bons plans sur les villes traversées. Mais nous n’avons pas encore eu vraiment le temps de passer du temps avec eux et nous sommes ravis de les revoir ! Ils ont décidé d’aller se balader tout l’après-midi alors nous nous rendons à la fête avec Céline. Un cortège traverse le village avec en tête un groupe de musique et des chanteuses. Ils s’arrêtent dans les cours des maisons et tout le monde danse et chante dans une ambiance conviviale. Malheureusement, la pluie va stopper prématurément les festivités.

CIMGP5379 CIMGP5378 CIMGP5367Après l’averse, nous partons nous balader dans le village à l’écart de la rue principale et découvrons dans quelle pauvreté vivent les habitants de Kuta. Nous sommes touchés par leurs conditions de vie.

CIMGP5433 CIMGP5444

Nous passons notre dernière soirée en Indonésie en compagnie de Céline, Elise et Thomas. Une énième coupure d’électricité ne viendra pas entailler ni la bonne humeur du repas, ni le dernier repas indonésien !

CIMGP5224 CIMGP5219

Bilan de l’Indonésie :

L’Indonésie, c’est le pays où nous sommes resté le plus longtemps depuis notre départ ! Au départ, nous avions prévu de rester seulement sur Java pour une dizaine de jours et puis à force de discuter entre nous et avec d’autres voyageurs nous avons pris la décision de profiter intégralement des trente jours octroyés par notre visa pour voir d’autres îles !

Ce qui est chouette en Indonésie, c’est que l’on a l’impression de changer de pays à chaque fois que l’on change d’île. Les paysages et les cultures diffèrent tellement d’une île à l’autre que l’on ne se lasse pas ! Entre les rizières, les volcans, les plages, les plantations de café, de cacao et de tabac… il y en a pour tous les goûts ! Comme dans les autres pays d’Asie, les couleurs ont été un régal pour les yeux : verts de la végétation et bleus de l’eau.

Dans nos souvenirs, nous associerons aussi beaucoup l’Indonésie à la détente. Nous avons profité de la plage et surtout des fonds marins avec nos sorties snorkelling et surtout la découverte de la plongée pour Loïc !

Par rapport à la Malaisie, l’Indonésie est un pays où la pauvreté est bien plus présente, même si le coût total de nos séjours est sensiblement identique. Dans les deux cas, voyager n’a pas été onéreux !

CIMGP5503

Beaucoup de produits sont vendus en format uni-dose pour baisser le coût facial, mais cela crée plus de déchets !

Nous n’avons pas été emballés par la nourriture indonésienne. Nous étions même écoeurés du nasi goreng (riz frit) et du mie goreng (nouilles frites) ! Mais les fruits et jus de fruits ont compensé ce point.

CIMGP5382

Trop de Nasi Goreng tue le Nasi Goreng ….

Pour la première fois depuis notre départ, nous avons appris autre chose que « bonjour, au revoir et merci » dans la langue du pays. Le bahasa est en effet très facile d’apprentissage et Loïc en maîtrise désormais les bases ! Ce qui a beaucoup impressionné les Indonésiens…

L’Indonésie est un pays qui a bien compris les formidables avantages économiques émanant du tourisme. Tout est fait pour faciliter le voyage. Mais nous avons malheureusement bien senti la corruption : il faut payer partout où l’on passe… Les gens sont sympas et amicaux sauf quand il est question d’argent. Là, il y a moins de sourires !

Mais l’Indonésie, c’est surtout le pays des rencontres : Séverine, Audrey et Cécilia, Thomas et Elise, Céline et surtout Mathias et Christelle avec qui nous avons passé 10 jours. Nous avons adoré voyagé avec eux !

Ce qui est sûr, c’est que l’on reviendra ! C’est la première fois que cette certitude nous traverse alors que nous quittons un pays. Il y a tant à découvrir en Indonésie!

Nous quittons donc notre dernier pays d’Asie, non sans émotion. Une étape de notre voyage est désormais franchie. Nous allons passer les deux prochains mois dans un monde plus occidentalisé, au niveau de vie supérieur et nous devons nous préparer au changement ! En outre, pour la dernière fois dans notre voyage, nous devions nous familiariser avec une langue nouvelle : maintenant, nous parlerons anglais, français et espagnol !

Au revoir l’Asie et merci pour tous les beaux souvenirs !

CIMGP5516

Publicités

4 réflexions au sujet de « Lombok – Bilan de l’Indonésie »

    • Je ne me suis pas fait expulser du Novotel ! Ils m’ont dit le premier jour que je n’avais pas le droit de profiter des installations gratuitement, c’est tout ! J’ai donc payé les jours suivants 🙂

  1. la fin d année 2013 sur de superbes plages d ‘Indonésie : c’est vraiment top !!
    toujours de très belles photos
    Loic ressemble de plus en plus à un homme des cavernes!!
    Noémie n’en semble pas contrariée
    Peu importe, bonne continuation et meilleurs voeux pour 2014

  2. C’est marrant ce sable et en effet sans lire j’aurai pensé à du quinoa lol
    Quelle beauté ces paysages et ces plages !
    Sympa ce repas local offert !
    Et encore un superbe marché !
    Super la dernière photo ! bravo Loïc !!!

    L’autre fois je discutais avec ma voisine et elle me parle d’amis à elle qui font le tour du monde donc je dis « tiens ben moi aussi » et elle me montre le blog et quasi le même itinéraire que vous ! faudra que je lui demande le nom de leur blog.
    D’ailleurs je me demande si il s’appelle pas Thomas son pote …

    Indonésie à refaire encore alors à ce que je vois dans le bilan !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s