Bali – Ubud

Lundi 25 et mardi 26 novembre 2013

S’il y a bien un élément de l’Indonésie qui nous amuse et que l’on retiendra, c’est le côté malin et opportuniste des Indonésiens. Ils connaissent toujours quelqu’un qui connaît quelqu’un qui possède une chambre pas chère ou qui peut vous emmener là où vous voulez ! Voyager deviendrait presque trop facile ici !

Cas concret n°1 :

Nous sommes à Munduk, une toute petite ville où très peu de bemos circulent. Pour la quitter, le moyen le plus simple est de prendre un taxi privé. Nous ne prenons pas la peine d’en chercher un et nous contentons de nous poster tous les quatre sur le bord de la route, avec nos gros sacs à nos pieds. Moins de deux minutes plus tard, un scooter s’arrête et le gars nous demande où nous souhaitons aller. Ubud ?! Pas de problème, suivez-moi, je vous emmène pour pas cher. On négocie le prix (sinon c’est pas drôle) et hop ! En route pour Ubud ! Facile !

Cas concret n°2 :

Arrivés à Ubud, la guest-house repérée dans notre guide affiche complet. Nous jetons un œil aux chambres de sa voisine mais nous sommes moyennement emballés. De retour dans la rue, une dame nous aborde : vous cherchez un logement ? Venez voir celle de ma copine ! Chambre pas chère, donnant sur un agréable jardin, avec petit déjeuner inclus (sans conteste le meilleur de l’Indonésie). Très facile !

Cas concret n°3 :

Nous cherchons un transport pour explorer la région. Sans bouger de notre terrasse où nous jouons aux cartes en prenant l’apéro, notre hôte fait venir une copine à elle avec qui nous organisons notre journée du lendemain et même notre transfert en bateau sur les îles Gili. Trop facile ?!

Ubud c’est en quelque sorte la capitale culturelle de l’île de Bali. Elle attire des milliers de touristes pour ses spectacles de danse traditionnelle, ses musées, et ses boutiques. C’est aussi une excellente base pour découvrir le centre de Bali, ses volcans et ses rizières.

CIMGP3614 CIMGP3629 CIMGP3620 CIMGP3646 CIMGP3686 CIMGP3701CIMGP3732A Ubud, nous n’avons pas eu trop de chance niveau météo : il a plu les deux jours où nous y étions. Cela a un peu entaché notre perception de la beauté des lieux. Au centre de la ville se trouve le palais, encore habité par la famille royale. Nous passons un petit moment dans sa cour, avant d’aller nous balader dans les rues. Tous les souvenirs possibles et imaginables se trouvent à Ubud, c’est le paradis du shopping ! On peut aussi se faire masser pour pas cher.

CIMGP3562 CIMGP3565 CIMGP3566La ville, c’était pas objectif principal. Notre grande idée, c’était de grimper le Gunung Batur, l’un des nombreux volcans de Bali. Toutes les agences proposent ici l’excursion mais nous souhaitons y aller tous seuls. En effet, le départ des tours organisés est à 2 heures du matin et cela ne nous enchantait guère, surtout qu’il y aura beaucoup de monde sur le sentier à cette heure-ci. Nous préférons faire l’ascension le matin, tous seuls. Selon notre guide, le sentier est simple et balisé. Nous avons donc loué une voiture avec chauffeur pour nous y conduire.

CIMGP3773Arrivés sur place, les guides locaux refusent catégoriquement de nous laisser monter, à moins bien sûr de payer un prix exorbitant ! Nous nous entêtons à poursuivre sans eux mais nous rattrapent et deviennent agressifs. Apparemment ce sont les ordres du gouvernement de faire payer les touristes un prix élevé pour grimper le volcan. Nous sommes très irrités de leur attitude et refusons de sponsoriser ce racket et faisons demi-tour.

Dépités, nous cherchons à occuper notre journée. Nous visitons d’abord une plantation de café où nous dégustons leur production locale.

CIMGP3790 CIMGP3782 CIMGP3796 CIMGP3785Puis nous allons nous balader dans les rizières. Celles-ci sont très célèbres car elles sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Il faut donc payer pour y accéder et plusieurs points de vue ont été installés. De nombreux bars et restaurants ont installé une terrasse avec vue et les vendeurs de souvenirs sont omniprésents. De fait, même si les rizières sont effectivement superbes, elles sont moins intéressantes à nos yeux que celles de Munduk où l’on se balade en compagnie des villageois.

CIMGP3799 CIMGP3825 CIMGP3810 CIMGP3839 CIMGP3841Lorsque l’on rentre en ville, la pluie redouble d’intensité. Le système d’évacuation des eaux d’Ubud n’est pas assez développé pour drainer toute l’eau et la rue se transforme en véritable torrent ! Les caniveaux débordent et les gens ont de l’eau jusqu’aux cuisses, c’est impressionnant !

Publicités

3 réflexions au sujet de « Bali – Ubud »

  1. Vos photos mes ramènent quelques mois en arrière! Munduk ses rizières magnifiques et ses cascades, le mont Batur à la frontale, Ubud son spectacle (et ses rythmes entêtants qui ont bercé la fin du voyage), ses plantations de café (je crois que je suis allée dans la même) et sa pluie (déjà en aôut!) … et précédemment le snorkeling qui a aussi été pour moi un véritable émerveillement à Bali!
    Profitez bien de la suite de votre périple et continuez à nous faire voyager! De mon côté, je vais aller remplir mon backpack … direction le Panama dans moins de 2 jours maintenant!

    • J’avais hâte de lire ton point de vue sur notre passage à Bali pour voir quels sont les points communs et différences dans nos séjours respectifs ! Bon séjour au Panama !

  2. Trop facile en fait d’être un globe trotteur lol
    Ben dis donc les touristes sont des vaches à lait tout de même !!!
    Superbes encore ces rizières !
    Pas cool ces 2 jours de pluie et l’innondation des rues …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s