Me Chrey – Bilan du Cambodge

Mardi 22 octobre 2013

Comme à notre habitude, nos prenons notre petit déjeuner au marché. Celui de Siem Reap est aussi un haut lieu de l’achat de souvenirs et nous nous laissons tenter malgré l’éternel problème du poids de nos sacs à dos. Nous avons ensuite prévu de découvrir la campagne et le lac Tonlé Sap, le plus grand lac d’Asie du Sud-Est. Nous répondons donc positivement à la sollicitation d’un tuk-tuk. Il souhaite nous emmener au village flottant de Chong Kneas mais nous avons cru comprendre qu’il est devenu beaucoup trop touristique et a perdu un peu de son charme. Sur les conseils de la famille française rencontrée lors de notre deuxième jour de visite à Angkor nous avons opté pour le village de Me Chrey. Le chauffeur de tuk-tuk n’y est jamais allé, c’est plutôt bon signe pour nous, il ne devrait pas y avoir grand monde ! Nous voilà donc partis pour une bonne demi-heure de trajet, profitant une fois de plus de ce mode de transport bien sympathique. On se demande quand même si le chauffeur sait bien où il va ! Heureusement, un panneau nous informe finalement que nous sommes dans la bonne direction. Nous quittons la route principale pour un petit chemin de terre chaotique. En quelques instants, nous faisons une plongée dans le Cambodge rural. Les maisons sur pilotis se succèdent, les gamins se baignent dans les ruisseaux, les buffles tirent des charrettes. Des milliers d’oiseaux se retrouvent dans les rizières inondées. C’est magnifique !

CIMGP0316 CIMGP0310 CIMGP0622 CIMGP0596Notre chauffeur a un peu de mal à trouver l’embarcadère pour le village flottant et demande son chemin. Nous sommes stoppés quelques dizaines de mètres plus loin, c’est ici qu’il faut payer. Nous sommes un peu estomaqués lorsqu’on nous demande 20$ par personne pour deux heures de bateau ! Nous grinçons un peu des dents… Nous avions été prévenus que l’accès aux villages flottants était devenu un vrai business pour certaines entreprises mais tout de même : c’est aussi cher qu’une journée de visite à Angkor ! Bon gré mal gré nous nous acquittons du droit d’entrée et nous nous dirigeons vers l’embarcadère où l’on nous fait monter dans un gros bateau alors que nous ne sommes que deux ! Ils ne peuvent pas avoir des embarcations plus petites pour les couples ? Mais ce qui nous stupéfait le plus c’est de voir que nous allons être guidés par deux enfants ! Notre chauffeur n’a pas plus de 12 ans et son copain de 8/9 ans est là aussi ! Quand nous leur avons demandé leur âge, ils nous ont dit avoir 15 ans…

CIMGP0520 CIMGP0489Le bateau navigue sur le lac pendant 50 minutes. Lors de la saison des pluies, la superficie du lac augmente considérablement. Tout est inondé autour de nous et seules les têtes des palmiers émergent de l’eau. Nous apercevons enfin les premières maisons flottantes. L’école et l’église sont à l’entrée du village. Une petite île abrite le temple bouddhiste et les maisons sont alignées autour de ce centre.

CIMGP0512 CIMGP0471 CIMGP0478 CIMGP0501 CIMGP0379 CIMGP0353 CIMGP0364 CIMGP0352 CIMGP0336La plupart des habitants du village flottant sont en train de déjeuner. Ces cabanes flottantes sont composées d’une seule pièce à vivre et d’une petite terrasse qui sert de cuisine, salle à manger, etc. D’ailleurs, les enfants de l’école sont rentrés pour déjeuner. Nous les regardons s’amuser avant de remettre leur uniforme et de repartir en barque à l’école.

CIMGP0393 CIMGP0405 CIMGP0409 CIMGP0407 CIMGP0418Ici, comme dans beaucoup de maisons au Cambodge, les gens dorment dans des hamacs. Ils vivent de la pêche. Certaines maisons ont des jardins potagers, des poulaillers et des enclos à cochons qui sont sur des radeaux flottants annexes, cela nous amuse beaucoup ! Quelques foyers vivent également de l’élevage de poissons-chats et de crocodiles. Nous stoppons pour aller voir ces futurs sacs à main…

CIMGP0442 CIMGP0431 CIMGP0414 CIMGP0401Pour déjeuner, nous nous régalons de poisson grillé et de soupe de poisson, huuummm !

CIMGP0410 CIMGP0413Notre balade dans ce village durera près de deux heures. Nous avons apprécié ce moment malgré son coût. Arrivés à l’embarcadère, le plus jeune des gamins qui nous accompagne a le culot de nous demander un pourboire de 10$ ! En voilà un qui ne perd pas le nord !

CIMGP0366 CIMGP0425 CIMGP0451 CIMGP0464 CIMGP0477 CIMGP0568 CIMGP0535Le lendemain, nous retournerons à Phnom Penh où nous passerons une dernière nuit avant de nous envoler pour Kuala Lumpur en Malaisie !

Bilan du Cambodge

Le Cambodge aura été une petite étape d’une semaine dans notre long voyage et ces quelques jours passés dans ce petit pays nous ont énormément plu.

Le Cambodge est un pays beaucoup moins peuplé que le Vietnam et donc moins urbanisé. Nous nous souviendrons longtemps du décalage entre Hô Chi Minh Ville et Pnom Penh ! Dans la première, il est difficile de traverser la rue sans se faire percuter par un scooter, dans l’autre, nous sommes parfois seuls dans les rues sur nos vélos !

Ces deux pays ont connu une histoire contemporaine troublée, pour ne pas dire tragique, mais sont aujourd’hui tournés vers l’avenir. Le Cambodge a un peu plus de mal que le Vietnam a se relever économiquement. Le visage de la pauvreté nous a frappé pour la première fois depuis notre départ. Il y a beaucoup de mendiants dans les rues : petits enfants, vieillards, estropiés… Des annonces nous sensibilisant au problèmes de la prostitution et de la pédophilie sont présentes partout : à l’arrière des tuk-tuk, dans les hôtels, au verso des plans de ville… Lire ces informations nous a mis mal à l’aise et nous a ouvert les yeux sur ce fléau. Nous avons aussi été choqués à Angkor de voir ces petits vendeurs de souvenirs mais surtout ces enfants qui accourent vers les groupes pour réclamer des bonbons. Les touristes nous ont encore plus choqué en leur lançant des bonbons et en les prenant en photo. Ils font la même chose avec les singes quelques minutes après… Le tourisme est un atout pour le Cambodge mais espérons qu’il soit à l’avenir exploité plus intelligemment. Cela ne nous semble pas encore vraiment le cas à l’heure actuelle. Les temples d’Angkor sont gérés par une société hôtelière qui appartient à un grand groupe pétrolier. Les populations des villages flottants ne voient pas grand chose des 20$ que nous devons payer pour aller les voir… Malgré tout, le tourisme fait vivre de plus en plus de personnes au Cambodge et le niveau de vie s’améliore progressivement.

Les Cambodgiens sont des gens chaleureux, souriants, accueillants. Combien de fois avons-nous échangé des blagues avec les chauffeurs de tuk-tuk ! Par exemple, quand ils nous proposaient un trajet dans Pnom Penh et que nous répondions que nous allions à Seam Reap (400 km plus au Nord), ils s’amusaient à nous dire « ok ! One dollar for you !! ». Les jeunes ont un niveau d’anglais tout à fait correct et nous avons pu discuter plusieurs fois avec eux. Les hommes sont passionnés de foot et suivent le championnat de France avec passion, pariant sur les résultats des matchs !

Le Cambodge regorge de lieux superbes à voir. L’architecture du palais royal et des temples récents ainsi que la présence des moines bouddhistes ont rappelé avec plaisir à Loïc son séjour en Thaïlande et au Laos. Quant aux temples d’Angkor, nous pourrions utiliser des dizaines de superlatifs pour les décrire. Enfin, la campagne cambodgienne, ses palmiers et ses rizières inondées par les crues, ont été un régal pour les yeux.

La cuisine n’est pas en reste ! Ici, nous nous sommes régalés de plats en sauce accompagnés de riz et nous n’oublierons pas de sitôt nos petits-déjeuners sur les marchés. Nous nous sommes littéralement gavés de gâteaux de riz, de flans coco, de tapioca à la banane et au lait de coco sans oublier les fruits : ananas, mangues, fruits du dragon, ramboutans… Rien que d’écrire et de relire ces mots, nous sommes déjà nostalgiques !

3 réflexions au sujet de « Me Chrey – Bilan du Cambodge »

  1. Quelle drole de vie, de vivre au milieu de l’eau comme ça et sur pilotis !
    Des crocrodiles !!!!!!!!!!! ben ils ont pas peur eux lol
    Beau bilan encore pour ce pays malgré la dure réalité de la pauvreté très présente …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s