Angkor en tuk-tuk

Vendredi 18 et Samedi 19 Octobre 2013

Notre court séjour au Cambodge a principalement été motivé par la perspective de visiter les temples d’Angkor. L’image du célèbre Angkor Vat, que l’on retrouve partout ici, du drapeau à la bière, est omniprésente dans nos esprits… Alors, en route pour le Nord-Ouest du pays !

Nous prenons un bus de bonne heure (avec nos gâteaux de riz et flans coco) pour Siem Reap, la grosse ville située à quelques kilomètres des temples. La route n’est pas en très bon état et le bus mettra près de 8 heures pour faire 350 km ! Derrière la fenêtre défilent des rizières à perte de vue. Elles sont si inondées qu’on a l’impression de rouler sur une digue ! Heureusement que les maisons ici sont construites sur pilotis. Des palmiers donnent un peu de relief à ce vert paysage. La campagne cambodgienne est superbe.

CIMGP9498A Siem Reap, nous nous installons dans une guest-house qui se révélera peu agréable (bruit, fourmis, eau froide). Nous n’y resterons que deux nuits avant de déménager pour la guest-house située de l’autre côté de la rue. Avec notre chauffeur de tuk-tuk, Mister Lucky (nous ne connaîtrons pas son vrai prénom), nous organisons notre séjour. Nous avons prévu de visiter les temples éloignés en tuk-tuk pendant une journée et les temples les plus proches de Siem Reap à vélo pendant les deux jours suivants. Comme il n’est que 16h30, on a le temps de filer prendre nos billets (40$ par personne pour trois jours) et de profiter d’un premier coucher de soleil sur Angkor Vat. Notre tuk-tuk emprunte une longue route en ligne droite dans la jungle. Il tourne à gauche, nous longeons une vaste étendue d’eau. Il tourne à droite et là, à notre droite, se dresse le majestueux temple d’Angkor Vat. Cette si célèbre silhouette est enfin sous nos yeux… A pied, nous empruntons la longue allée de pierre qui conduit au temple un peu émus. Plus nous nous approchons de l’édifice et plus nous réalisons que nous vivons un moment très fort. A cette heure-ci, les groupes de touristes ont déserté l’endroit et il n’y a que quelques couples qui errent comme nous entre les vieilles pierres au gré de leurs envies. Ce soir, nous voulons juste nous imprégner de l’atmosphère des lieux. Nous gardons la visite proprement dite d’Angkor Vat pour le dernier jour. Au détour d’un couloir sombre, une silhouette couleur safran s’approche de nous. C’est un moine qui est là pour une cérémonie. En effet, nous entendons au loin, tout en haut dans les tours du temples, des chants religieux. Il engage spontanément la conversation et nous bavardons tranquillement avec lui tout en déambulant dans le temple. Nous n’aurons pas le droit de l’accompagner à sa cérémonie et nous nous dirigeons vers la sortie. Le soleil commence doucement à décliner face au temple qui se plonge peu à peu dans l’ombre. Les nuages se parent de rose, de jaune et d’orange. Un orage éclate. Nous resterons là, pendant près d’une heure, jusqu’à être chassés par les gardes du site dans la nuit noire.

CIMGP9342_3_4_5_6 CIMGP9332_3_4_5_6 CIMGP9354 CIMGP9356Samedi matin, 6 heures. Nous préparons rapidement des sandwiches pain-omelette pour petit-déjeuner en route et filons avec Mr Lucky à plus de 30 km de là, au Banteay Srey, le premier temple que nous avons prévu de visiter. Avant d’entrer dans la description proprement dite de la journée, accordons-nous un petit point historique pour planter le décor : vous n’êtes sûrement pas parfaitement au fait de l’histoire d’Angkor. Du IXe au XVe siècles, Angkor était la capitale de l’Empire khmer. C’était une ville immense, peuplée de près d’un million d’habitants à son apogée ! De nombreux rois ont marqué leur règne par la construction d’un temple dédié à l’hindouisme ou au bouddhisme. C’est tout ce qu’il nous reste aujourd’hui de cette cité, toutes les autres constructions ayant été bâties en matériaux moins durables – la pierre étant réservée au sacré. La capitale de l’empire fut déplacée à Phnom Penh au XVe siècle et les temples s’endormirent pour plus de 300 ans, peu à peu envahis par la jungle. C’est l’explorateur français Henri Mouhot qui redécouvrira ces merveilles au XIXe siècle et les fera connaître au monde. Les temples sont pour beaucoup détruits par la jungle et devront être reconstruits pierre par pierre, comme un immense puzzle !

CIMGP9410 CIMGP9411Le Banteay Srei est l’un des premiers temples à avoir été reconstruit. Une petite exposition présente d’ailleurs des photos des travaux. Lorsque nous le découvrons, il est d’emblée un coup de cœur pour nous. Nous sommes séduits par sa couleur rose et surtout par ses délicates sculptures. Chaque pierre est ornée de fins dessins figuratifs ou non, c’est splendide. La beauté des lieux est d’autant plus palpable que nous sommes presque seuls.

CIMGP9409 CIMGP9384_5_6_7_8 CIMGP9367 CIMGP9365 CIMGP9363 CIMGP9361 CIMGP9370 CIMGP9369 CIMGP9395 CIMGP9373 CIMGP9377_78_79_80_81 CIMGP9408Notre tuk-tuk nous conduit ensuite à Kbai Spean afin de voir la rivière aux Mille Linga, perdue dans la jungle. Un petit sentier de deux kilomètres serpente dans une végétation dense faite de lianes et d’arbres. De gros rochers jalonnent le chemin. Nous découvrons la jungle pour la première fois de notre séjour ! Il faudra que l’on s’habitue à sa chaleur moite ! Lorsque nous arrivons à la rivière, le niveau d’eau est assez haut. Nous avons un peu de mal à distinguer les sculptures taillées au fond de la rivière mais, en écoutant adroitement un guide qui accompagne un couple, nous arrivons à les repérer ! Des divinités hindoues, des animaux ont été sculptés là par les khmers à l’époque d’Angkor. Lorsque l’on descend vers l’aval, en direction d’une jolie cascade, on remarque des centaines de linga dans le lit du cours d’eau. Les linga sont des symboles phalliques qui représentent le dieu créateur Shiva. Associés aux yoni (représentations du sexe de la femme), ils incarnent l’Univers.

CIMGP9490_1_2 CIMGP9484_5_6_7_8 CIMGP9425 CIMGP9418 CIMGP9430 CIMGP9438 CIMGP9446 CIMGP9452 CIMGP9450 CIMGP9479_80_81_82_83Stitched PanoramaAprès déjeuner, notre tuk-tuk nous conduit au site principal d’Angkor. Le trajet dure près d’une heure et on apprécie bien ce nouveau moyen de locomotion ! Le vent rafraîchit un peu l’atmosphère qui est étouffante en milieu de journée. Nous prenons le temps d’admirer la campagne alentour.

CIMGP9497

Toujours dans notre optique de profiter du tuk-tuk pour visiter les temples les plus éloignés de Siem Reap, nous demandons à Mr Lucky de nous conduire au Mébon Oriental, un très grand temple presque vide à cette heure-ci. Les sculptures d’éléphants nous plaisent beaucoup.

CIMGP9508_09_10 CIMGP9505 CIMGP9518 CIMGP9514_5_6

Pour terminer notre escapade en tuk-tuk, nous escaladons le Prè Rup, un immense temple-montagne dont les tours surplombent la jungle. La vue est sensationnelle. Nous imaginons la jungle telle qu’elle était il y a 150 ans, cachant des dizaines et des dizaines de temples. Le ciel devient de plus en plus menaçant et une belle averse nous contraint à nous abriter sous le porche d’une tour.

CIMGP9558 CIMGP9569 CIMGP9528 CIMGP9522_3_4 CIMGP9545_6_7_8_9

Cette première journée à Angkor nous a donné un formidable aperçu de la richesse du site. Nous avons pris la décision de découvrir les temples crescendo, allant des moins célèbres aux plus emblématiques et déjà nous sommes époustouflés par ceux que nous avons vus. Quelle va donc être notre ressenti face au Bayon ou au Ta Prohm, reconnus comme étant parmi les plus beaux temples d’Angkor ?!

4 réflexions au sujet de « Angkor en tuk-tuk »

  1. C’est vraiment magnifique ! Comment ça a pu être laissé à l’abandon et tombé dans l’oublis ?!
    Petite question, les 40$ c’était pour le trajet en tuk-tuk (d’ailleurs ça à l’air vraiment marrant comme moyen de locomotion) ou c’était pour payer l’entrée au « parc » ?

  2. C’est magnifique !!! ça doit être impressionnant ces temples au milieu de la jungle et qui étaient cachés par la jungle avant …
    Vraiment trop beau ! ça donne envie d’aller les voir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s