Phnom Penh

Mercredi 16 et jeudi 17 octobre 2013

Le trajet entre Hô Chi Minh Ville au Vietnam et Phnom Penh au Cambodge s’est déroulé sans encombre. Nous sommes montés à bord du bus le plus kitsch de l’histoire des transports en commun : rideaux à volants et dentelles, petits pompons et karaoké sur fond de clip digne des années 70 (avec chorégraphies s’il vous plait). Deux heures de route seulement nous séparent de la frontière. Le responsable du bus collecte les passeports et les 25$ par personne nécessaires à l’obtention du visa. Nous avons juste à descendre sans nos bagages pour passer la frontière et agrandir notre collection de tampons douaniers.

CIMGP9160 CIMGP9162

Afin de ne pas revivre notre mésaventure d’Hanoi (où nous avions été lâchés au milieu de nulle part), nous nous enquerrons auprès de l’accompagnateur de l’arrêt final du bus. En fait, il passe tout près du quartier où nous avons décidé de loger et le chauffeur accepte de nous y déposer. A peine descendus du bus, deux chauffeurs de tuk-tuk se pressent à notre rencontre ! Après les « Hello ! Bamboo ?! » en Chine et les « motobike ?! » (taxi-moto) au Vietnam, nous devons maintenant refuser avec amusement les « tuk-tuk » cambodgiens ! Ce sont des petites remorques à deux roues avec deux banquettes et un toit attachées à l’arrière des motos. C’est un moyen de transport pas cher et pratique mais pour l’instant, nous n’en avons pas besoin ! Après avoir comparé deux guest-houses, nous prenons nos quartiers dans notre première chambre sans eau chaude du séjour (brrrr) et filons au marché pour dîner. Nous arrivons un peu trop tard mais nous y retournerons pour le petit-déjeuner le lendemain !

CIMGP9320 CIMGP9322Pour visiter Phnom Penh, nous avons opté pour l’option « vélo ». D’une, c’est pas cher, et de deux, la ville est plate et peu étendue. Et il y a beaucoup, beaucoup, moins de circulation qu’au Vietnam ! Nous filons comme convenu au marché. Il est installé dans un grand bâtiment construit à l’époque coloniale et rénové très récemment avec le concours de l’État français. Depuis le début de notre séjour en Asie, nous avons mangé des kilos et des kilos de riz mais nous n’avons pas vraiment trouvé de dessert fait à partir de cette céréale (et très peu de desserts tout court d’ailleurs). Au Cambodge, enfin, nous découvrons des étals entiers de gâteaux ! Dur dur de choisir tant tout à l’air bon : flans coco, gâteaux de riz, gâteaux patate douce, nems sucrés… et le must du must : tapioca au lait de coco et à la banane ! Associez cela à de bons fruits frais et vous obtenez le meilleur petit-déjeuner mangé depuis notre départ !!

CIMGP9178 CIMGP9181 CIMGP9180CIMGP9325Nous avons bien traîné au marché et l’heure tourne. Nous nous dépêchons de pédaler en direction du palais royal qui ferme pendant l’heure du déjeuner. Lorsqu’on l’aperçoit, Noémie est stupéfaite par la beauté de son architecture ! Loïc bien sûr est tout autant séduit par les bâtiments mais il est moins surpris du fait d’en avoir vu des semblables en Thaïlande et au Laos.

CIMGP9197 CIMGP9205Stitched PanoramaLe palais royal est interdit à la visite mais nous sommes là pour ses jardins et pour sa Pagode d’Argent. Il s’agit d’un très grand temple qui tire son nom du fait que son sol est recouvert de centaines de dalles d’argent massif pesant plus de deux kilos chacune ! La plupart sont recouvertes de tapis pour les protéger (seul le roi à l’honneur de les voir toutes lorsqu’il vient) mais on peut en découvrir quelques mètres carrés à l’entrée. La pièce doit être rutilante lorsqu’elles sont découvertes! Ce sol majestueux n’est qu’un élément parmi les centaines d’autres pièces exceptionnelles du temple. On y trouve notamment un bouddha d’émeraude en cristal de baccarat et un bouddha grandeur nature en or orné de milliers de diamants. Vous ne pourrez qu’imaginer le luxe de ce bâtiment car il est interdit d’en photographier l’intérieur… Dans les jardins du palais, autour de la pagode d’argent, se dressent d’imposantes stupas royales, c’est-à-dire des monuments funéraires.

CIMGP9209 CIMGP9210 CIMGP9220 CIMGP9247 CIMGP9251 CIMGP9260

Nous reprenons nos vélos pour chercher à déjeuner. On atterrit dans une cantine où Loïc se régale de petits crabes terrestres tandis que Noémie savoure un riz avec une soupe à la citronnelle délicieuse. Au fait, sachez qu’au Cambodge cohabitent deux monnaies, le dollar américain et le riel. On ne trouve que des dollars dans les distributeurs. La monnaie est rendue en riels sur les petits montants tels que les repas ou les achats au marché. Il faut donc jongler entre les différents billets !

CIMGP9262 CIMGP9264

Nous poursuivons notre visite de la charmante capitale cambodgienne par le musée national qui abrite une somptueuse collection de statues et autres objets des temples d’Angkor. Voici une bonne introduction aux célèbres temples que nous découvrirons dans quelques jours ! Nous apprenons quelques rudiments sur leur histoire, les rois qui sont à l’origine de leur construction, les subtilités de leur architecture, sans oublier bien sûr les éléments religieux relatifs au bouddhisme et à l’hindouisme. Le musée en lui-même est un bâtiment très agréable, construit autour d’un joli patio. Nous y apprenons également le déroulement des rituels funéraires royaux avec des objets, des vidéos d’archives et des photographies.

CIMGP9271 CIMGP9276 CIMGP9274 CIMGP9273 CIMGP9278

Nous grimpons ensuite le point culminant de Phnom Penh, le Vat Phnom, une petite colline où se dresse un temple. Nous y prenons notre goûter, des ramboutans : des fruits qui ressemblent à des litchis poilus !

CIMGP9188CIMGP9298_299_300 CIMGP9285 CIMGP9288 CIMGP9291 CIMGP9292

Notre après-midi s’achève au bord du Mékong où nous regardons les pêcheurs et les joueurs de volley-ball. Il y a beaucoup de mendiants sur la promenade qui borde le fleuve. Cela nous rappelle que le Cambodge est l’un des pays les plus pauvres d’Asie…

CIMGP9303 CIMGP9311 CIMGP9315

Publicités

2 réflexions au sujet de « Phnom Penh »

  1. Le palais à l’air vraiment magnifique ! Par contre j’aime pas trop le serpent géant …
    En tout cas le Cambodge commence bien !

  2. Oh que j’aurai été triste sans dessert moi qui suis très sucré lol
    En tout cas ceux du Cambodge ont l’air top !
    Ah oui impressionnant le palais royal c’est vraiment magnifique j’en reviens pas ! et que de richesse à l’intérieur ! c’est fou !
    ça ne doit pas être évident de jongler entre les 2 monnaies quand même …
    Le cambodge laisse présager un bon séjour je trouve !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s