Hoi An

Du mercredi 9 au vendredi 11 octobre 2013

C’est un nouveau train-couchette qui nous conduit à Hoi An, à 900 km au Sud d’Hanoi, sur le littoral de la mer de Chine. Le programme est très simple : le matin visites historiques, l’après-midi plage !

CIMGP8460 CIMGP8471Hoi An est une cité ravissante. Son centre-ville, très bien préservé, est doté d’un charme indéniable. L’architecture des maisons, les temples, la rivière, les palmiers, les lanternes forment un ensemble harmonieux et propice à la balade, d’autant plus que la vieille ville est interdite aux voitures et aux scooters.

CIMGP8491 CIMGP8488 CIMGP8494CIMGP8486

Le pont japonais

Du XVe au XIXe siècle, Hoi An fut un riche port attirant des marchands du monde entier venus s’approvisionner en soieries, thé, ivoire, poivre… De cette glorieuse époque demeurent aujourd’hui les anciennes maisons bâties par les marchands japonais, communauté très importante à cette époque, ainsi que le pont japonais, emblème de la ville. Plusieurs temples et maisons communes chinoises sont également présents.

CIMGP8492 CIMGP8518 CIMGP8522CIMGP8473

1ère coco de Noémie !

CIMGP8493 CIMGP8487 CIMGP8523 CIMGP8520 CIMGP8502 CIMGP8511 CIMGP8481_2_3_4 Il est très agréable de se balader dans Hoi An. Néanmoins, nos flâneries ont quelque peu été gâchées par l’insistance des vendeurs. La vielle-ville, comme nombre de cités touristiques de part le monde, est en effet très peu habitée de nos jours et les bâtiments sont occupés par des hôtels, restaurants, magasins de souvenirs et, touche locale, par des centaines de tailleurs qui vous proposent une nouvelle garde robe en quelques heures. Nous avons rapidement été exaspérés par les sollicitations continuelles de ces derniers.

A quelques dizaines de kilomètres de Hoi An se trouve le site archéologique de My Son, perdu dans la jungle. Il s’agissait d’un grand centre religieux habité du IVe au XIIIe siècle par les Chams, un puissant peuple d’Asie du Sud-Est. Au début du XIIe siècle, le royaume Champa a mis Angkor à sac, brûlé la célèbre cité khmer et pillé ses richesses ! Nous découvrons l’histoire et les croyances de ce peuple jusqu’alors totalement inconnu pour nous. Les différents édifices en briques sont dédiés à des rois ou bien à des dieux hindous comme Shiva. Il est intéressant de constater qu’on ne sait toujours pas qu’elle était la technique de construction utilisée par les Chams pour assembler leurs briques. Le site est tombé dans l’oubli jusqu’à la fin du XIXe siècle, lorsque l’archéologue français Henri Parmentier l’a redécouvert et a entrepris son étude. Les temples étaient alors étonnamment bien conservés et l’on pouvait aisément deviner la grandeur de la civilisation cham. S’il n’en reste que des ruines aujourd’hui c’est parce que les Américains ont bombardé le site pendant la guerre du Vietnam car il s’agissait d’une base Viêt-cong.

CIMGP8547CIMGP8557CIMGP8553CIMGP8567CIMGP8578_79_80CIMGP8569CIMGP8586CIMGP8563CIMGP8602

Temple rénové avec des briques contemporaines.
CIMGP8611

Le Sanskri était la langue utilisée.

CIMGP8605 CIMGP8608

La région de Hoi An est donc propice à l’enrichissement culturel mais nous n’avons pas pour autant délaissé les plaisirs du bord de mer. Après une petite sieste pendant les heures les plus chaudes de la journée, nous avons enfourché nos vélos pour la plage d’An Bang, située à 5 kms au Nord de la ville.

CIMGP8625 CIMGP8627

La côte y est très belle. A l’entrée de la plage il y a quelques restaurants et transats mais si on s’éloigne un peu, on se retrouve très vite seuls avec quelques pêcheurs. Si la mer de Chine est très calme à Halong, il y a ici beaucoup de vagues, ce qui nous a bien amusés !

CIMGP8524CIMGP8639CIMGP8650 CIMGP8527 CIMGP8536CIMGP8656CIMGP8664

Publicités

Une réflexion au sujet de « Hoi An »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s