Xingping – Bilan de la Chine

Du dimanche 22 au jeudi 26 septembre 2013

Yangshuo étant une ville un peu trop « agitée » à notre goût, nous avons décidé de continuer à explorer la région à partir du petit village de Xingping, 20 km plus au Nord. Il y a une auberge de jeunesse très sympathique située à deux pas de la rivière Li. Nous avons prévu de randonner et pourquoi pas de louer de nouveau des vélos.

Le premier soir, Jeffrey et Carolina viennent à notre rencontre. Loïc avait croisé Jeff à l’auberge de jeunesse de Pékin. Le courant est passé tout de suite entre nous et on a décidé spontanément de passer les jours suivants ensemble. Jeff est Hollandais et Caro Autrichienne. Ils font un tour de l’Asie pour une durée indéfinie (tant qu’ils auront des économies).

Ensemble, nous sommes allés au marché. Tous les trois jours, de nombreux villageois des alentours convergent vers Xingping avec leurs récoltes. Beaucoup viennent en bateau. Les étals alignés présentent des produits variés allant de la nourriture aux vêtements, en passant par les herbes médicinales, les produits d’hygiène… CIMGP7111 CIMGP7139 CIMGP7140 CIMGP7151C’est un moment très pittoresque ! Le coin « viande » nous a marqués : les morceaux de viande sont disposés tels quels, à l’air libre, sur des étals et les marchands dépècent les carcasses des animaux devant nous… Il faut avoir l’estomac bien accroché !

CIMGP7102 CIMGP7104 CIMGP7112 CIMGP7116 CIMGP7120 CIMGP7136CIMGP7158 CIMGP7154 CIMGP7164 CIMGP7166 CIMGP7168En quittant le marché, il s’est mis à pleuvoir. Les quelques gouttes se sont rapidement transformées en une pluie discontinue qui a duré jusqu’au surlendemain… On est dépités. Les campagnes alentours nous tendent les bras et nous sommes coincés à l’intérieur à regarder des films et à jouer aux cartes ! Loïc tentera tout de même une petite excursion pour faire quelques photos, bien à l’abri sous son parapluie.

CIMGP7191 CIMGP7192 CIMGP7195 CIMGP7196 CIMGP7236 CIMGP7223 CIMGP7229 CIMGP7233 CIMGP7207 CIMGP7214 CIMGP7198En fin d’après-midi, lors d’une accalmie, alors que Noémie termine de visionner Avatar (en souvenir de Zhangjiajie), Loïc, Jeff et Caro partent pour tenter d’apercevoir la vue du haut d’un pic karstique.

CIMGP7282_3_4_5_6 CIMGP7275Stitched Panorama CIMGP7289Finalement, après presque deux jours pluvieux, on peut enfin sortir et faire notre randonnée tant attendue. L’itinéraire relie Xingping au petit village de Yangdi. Il fait environ 16 km et nécessite de traverser trois fois la rivière. On a prévu d’aller à Yangdi en bateau et de revenir à pied. Depuis qu’on est à Xingping, et comme à Yangshuo, on ne peut pas mettre un pied dehors sans être alpagués par les « bamboo ladies », des dames qui souhaitent nous vendre un tour un bateau : « Hello ! Bamboo ?! »… Parfois, elles nous courent même après ! On a du refuser 95 fois en trois jours mais là, elles vont pouvoir se réjouir car on veut enfin faire un tour en « bamboo boat » ! Arrivés au port, il n’y a que deux « bamboo ladies », bizarre… On leur explique que l’on veut aller à Yangdi mais elles refusent ! On n’y comprend plus rien ! On insiste, mais non, elles ne veulent rien entendre. Tant pis, on décide d’inverser notre programme et de partir à pied à Yangdi, on trouvera bien un bateau pour le retour…

Quelques centaines de mètres après Xingping se trouve un paysage connu de tous les Chinois sans exception . Et pour cause ! Il figure sur les billets de 20 yuans !

CIMGP7296Stitched PanoramaAprès quelques kilomètres, nous arrivons au bout de la route. Il faut prendre un ferry pour poursuivre. Le chemin longe la rivière Li et traverse plusieurs petits villages. On pensait voir des paysages de rizières et des paysans aux champs comme lors de notre tour à vélo le samedi précédent mais non, ici il y a plutôt des petits jardins plantés de coton, soja, cacahuètes, haricots et des vergers remplis d’agrumes. Sur la rivière Li, on ne voit que des gros bateaux de croisière qui relient Guilin à Yangshuo. Aucun bateau en bambou ne navigue… C’est très très bizarre ! Pourtant ils sont des dizaines et des dizaines le long de la rive… On commence à se dire qu’il y a anguille sous roche avec cette histoire de « bamboo boat » (suspens, suspens…) !

CIMGP7318 OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA CIMGP7335 CIMGP7324_5_6_7_8Nous arrivons à Yangdi vers 15 heures. Après déjeuner, nous descendons au port afin de négocier ce fameux « bamboo boat » auprès des dames mais là encore, elles nous disent que ce n’est pas possible ! On n’y comprend rien. Heureusement, un touriste chinois anglophone vient à notre secours et traduit pour nous leurs explications. Aujourd’hui, aucun bateau en bambou n’a le droit de naviguer car un homme politique important visite la région et il doit avoir le fleuve pour lui tout seul ! On aurait bien aimé en être informés le matin… Parce que là on doit rentrer à Xingping et le bateau est notre seul moyen de locomotion ! On n’a pas le temps de refaire les 16 km en sens inverse avant la nuit… Tant bien que mal et avec l’aide de notre traducteur, on arrive à décider la dame. Les deux conditions sont d’attendre 17 heures et de ne pas être débarqués dans le port de Xingping (où la police pourrait nous voir) mais au niveau du ferry. On n’a pas le choix donc on accepte et on patiente une bonne heure, en espérant que le conducteur du bateau ne nous fasse pas faux bond. Enfin, à 17 heures tapantes, la dame nous demande de la suivre. Nous quittons le port pour longer la rivière sur un petit sentier et nous pouvons enfin embarquer (il y a des caméras qui surveillent le port, il ne fallait pas qu’on soit vus !). Nous sommes donc rentrés à Xingping en vrais hors-la-loi mais au moins on a eu la rivière pour nous tous seuls ! Le paysage était vraiment superbe. Notre chauffeur était tout de même un peu inquiet… mais l’appât du gain étant le plus fort, il nous propose de nous emmener au port de Xingping pour 20€ supplémentaires. C’est hors de question que l’on paie autant donc nous terminerons le trajet comme prévu à pied, à la tombée de la nuit. Quelle aventure !!

CIMGP7364 CIMGP7373 CIMGP7368 CIMGP7376 CIMGP7345 CIMGP7342Mais nos péripéties ne s’arrêtent pas là ! Arrivés à Xingping, on s’installe confortablement pour dîner dans un restaurant quand tout à coup : coupure de courant dans tout le village ! Décidément, nous sommes maudits ! Nous avons donc dîné à la lueur de la bougie, avant de regagner notre auberge, où l’on nous a prêtés des bougies pour la soirée…

CIMGP7382Ainsi s’achève le récit de nos six jours à Xingping qui mériteraient bien le titre de « La malédiction de Xingping » !

Nous partons le lendemain en bus pour la grande ville de Nanning, plus au Sud, où nous passerons la nuit avant d’aller au Vietnam !

Bilan de la Chine

En 25 jours, nous n’avons eu qu’un aperçu de la Chine, tant ce pays est grand et offre des paysages diversifiés. Nous avons pu tout de même appréhender quelque peu la Chine d’aujourd’hui, pays à la croissance fulgurante et qui devrait d’ici 10 ans générer un PIB supérieur à celui des Etats-Unis. Ces notions de géographie que Noémie enseigne à ses élèves de 4ème sont devenues palpables pour nous.

Dès que l’on prend le train longue distance, on découvre des villes qui sortent de terre à une vitesse fulgurante. Par ville, on entend de gigantesques barres d’immeubles toutes identiques les unes aux autres. A Shanghai, nous avons eu l’occasion de discuter avec un consultant en urbanisme français qui avait pour mission de dessiner les plans d’une nouvelle ville frontière au Sud de la Chine. Il nous expliquait comment en quinze ans le pays s’est radicalement transformé. Et ce qui nous a choqué c’est d’apprendre que beaucoup de ces immeubles resteront vides !

CIMGP7386Toutes ces grandes villes, plus ou moins récentes, comme Zhangjiajie City, Guilin ou Nanning, sont donc des successions de grands immeubles en béton et ce sont des endroits où l’on a eu du mal à s’adapter. Nous avons trouvé les villes chinoises très oppressantes, tant par leur architecture que par le flot incessant des voitures et bus qui klaxonnent à tout va. La pollution y est un réel problème.

Les Chinois s’enrichissent considérablement mais sur plus d’un milliard et demi d’habitants, seule une minorité peut atteindre un niveau de vie qui nous semble, nous occidentaux, « normal » : accès aux équipements de consommations high-tech, aux loisirs, au tourisme. Ainsi, dans le train qui relie Pékin à Shanghai, les Chinois sont à la pointe de la mode et de la technologie. Mais dans les trains longue distance où nous avons passé de longues heures, on voit de suite que les gens sont beaucoup plus pauvres. Tant en ville qu’à la campagne, nous avons croisé bien plus de Chinois modestes voire pauvres que de Chinois ayant un bon niveau de vie.

CIMGP7238Notre regard sur les Chinois est assez partagé. D’un côté, nous les avons trouvé bruyants, indisciplinés, sales (dans le train surtout) et non soucieux de leur environnement. De l’autre, nous les avons trouvé particulièrement gentils, notamment lorsque nous demandions notre chemin ou encore dans ces mêmes trains où il y avait toujours quelqu’un venant à notre rencontre. Surtout, la culture chinoise du bien-être physique et de la santé a retenu notre attention. Ici, les petits vieux sont en forme, ils font leur gym et des exercices d’assouplissement tous les matins. Bien sûr, nous avons aussi vu en campagne de nombreuses personnes âgées édentées, usées par le travail, marchant continuellement courbées mais malgré cela, on se dit que nos petits vieux français devraient faire bien plus d’exercice dans leurs maisons de retraite et sortir en plein air ! La médecine chinoise, dont nous avons appris quelques rudiments grâce à l’étudiante brésilienne croisée à Zhangjiajie, nous a fasciné. C’est toute une analyse du bien-être physique et mental qui est faite par le médecin lorsqu’il soigne un problème en particulier. Tout repose sur l’harmonie. Les traitements utilisent beaucoup les plantes médicinales et l’acupuncture. Nous nous pencherons attentivement sur le sujet à notre retour !

CIMGP7390La nourriture chinoise a aussi été une réelle re-découverte pour nous. Les plats ont bien plus de reliefs que dans nos restaurant chinois français. Nous avons beaucoup apprécié la diversité des ingrédients mais nous avons trouvé la cuisine dans l’ensemble trop grasse… Et puis, en 25 jours, nous n’avons trouvé aucune perle coco dont on raffole dans les restos chinois en France !! Ne serait-ce donc pas un dessert chinois ?

Nous ne dirons donc pas que nous avons été enchantés ou encore émerveillés par la Chine. Mais ce qui est sûr c’est que ce pays à éveillé notre curiosité, suscitant de nombreuses interrogations et générant une certaine fascination.

CIMGP7393

En route pour le Vietnam !!

7 réflexions au sujet de « Xingping – Bilan de la Chine »

  1. Les photos du marché sont impressionnantes, voir même difficile à regarder pour certaines ! Mais bon c’était un endroit à voir en Chine.
    Maintenant place au Vietnam !!

  2. vos photos sont vraiment touchantes et vos commentaires très intéressants, merci de prendre le temps de nous faire partager tout ça c’est génial! on vous embrasse

  3. heu c’est bien un chien mort … c’est donc vraiment vrai …
    Superbes photos sous la pluie, j’ai beaucoup aimé !
    Bonne arrivée au Vietnam !

    • Et oui, c’est bien un chien mort 😦 Ceux qui sont vivants dans une cage sont aussi destinés à l’alimentation. Ce sont les seuls qu’on a vu en Chine mais par contre il y en a à tous les coins de rue à Hanoi…

  4. Suprebes photos! C’est toujours un plaisir que de vous lire. La suite au prochain épisode. J’ai hâte ! La grosse bise meulanaise.

  5. Très belles photos.
    Cela donne envie de découvrir la Chine… certainement pour un prochain voyage estival… Bientôt, j’espère !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s