Nara

Jeudi 15 août 2013.

Située à environ une heure de train de Kyoto, Nara a été fondée au VIIIe siècle pour devenir la première capitale fixe de l’empereur. Elle gardera ce statut plusieurs dizaines d’années et recèle donc de nombreux temples et sanctuaires bouddhiques dont certains sont classés patrimoine mondial de l’humanité. Nous avons décidé d’y passer la journée.

CIMGP4312A notre arrivée, nous prenons un bus pour l’immense parc de Nara qui abrite les sites que nous souhaitons visiter. Nara est très célèbre pour ses milliers de daims qui y vivent en liberté et c’est très amusant de les côtoyer toute la journée ! Pourquoi des daims à Nara ? La légende raconte qu’ils seraient les messagers des dieux et de fait, ils sont ici protégés.

 CIMGP4323A l’extrémité du parc se trouve  le sanctuaire Kasuga Taisha entouré de nombreuses lanternes. De belles glycines agrémentent la cour du temple. Au lieu d’être plantées de façon à orner une façade, comme on a l’habitude de le voir en France, elles sont ici soutenues par des piliers et forment un toit végétal qui offre une ombre accueillante. Les jeunes femmes en charge de l’entretien du temple portent toutes une coiffe ornée de fleurs de glycines mais nous n’avions malheureusement pas le droit de les prendre en photo.

CIMGP4281 CIMGP4285 CIMGP4278 C’est surtout le temple Todai-ji qui a motivé notre venue. Il s’agit du plus grand bâtiment en bois du monde dont la version actuelle date du XVIe siècle (il a en effet brûlé à plusieurs reprises). Les extérieurs sont impressionnants : 57 mètres de long sur 50 mètres de large ; 47 mètres de hauteur. Nous admirons cette prouesse architecturale. L’intérieur n’est pas en reste : ce temple a en effet été bâti pour abriter une colossale statue en bronze de Bouddha de 18 mètres de hauteur. Malgré les nombreux visiteurs, nous sommes saisis par la beauté du lieu. Nous constatons que notre séjour s’articule spontanément beaucoup autour de la religion et nous sommes toujours très curieux d’en savoir plus sur les particularités des rites et croyances japonais, savant syncrétisme entre le bouddhisme et le shintoïsme.

CIMGP4292 CIMGP4295 CIMGP4305CIMGP4316

Une prof de géo se fait grignoter sa carte !

Une prof de géo se fait grignoter sa carte !

Nous déjeunons très tard (vers 15h30) d’un bol de nouilles (udon) particulièrement bienvenu !

CIMGP4332

Udon aux oeufs.

Puis, nous nous dirigeons vers le temple Kufuku-ji malheureusement en restauration, toujours entourés de sympathiques daims. Sa pagode est quant à elle bien visible.

CIMGP4277 CIMGP4346 CIMGP4335 CIMGP4334De retour dans le train qui nous ramène à Kyoto, on décide de s’arrêter une station avant le terminus pour voir un temple qui nous intrigue beaucoup, le Fushimi-Inari. En cette fin d’après-midi il n’y a plus grand monde. Ici, les divinités de l’agriculture sont protégées, spécialement celles du riz et du saké. De nombreuses statues de renards montent la garde…

CIMGP4355 CIMGP4356La particularité de ce temple est qu’il est entouré de milliers de torii rouges, offerts par les fidèles. La succession de ces portes – on en compte près de 30000 – forme de véritables tunnels qui serpentent sur la montagne parmi la forêt. Alors que la nuit tombe doucement, le chemin se pare d’ombres fantasmagoriques et la spiritualité du lieu se fait plus profondément ressentir, d’autant plus que nous sommes seuls la plupart du temps.

CIMGP4373 CIMGP4377 CIMGP4379 CIMGP4383 CIMGP4385 CIMGP4393Arrivés à Kyoto, on retrouve l’ambiance urbaine dès l’impressionnant hall de la gare et on profite d’un petit spectacle de jets d’eau lumineux sous la Kyoto Tower.

CIMGP4403 CIMGP4407A deux pas de notre hôtel se trouve un stand de chaussons en forme de poisson vendus chaud 1€ l’unité. La pâte croustillante est fourrée de purée d’haricots rouges ou de châtaignes d’eau légèrement sucrée. Le tout est cuit dans des moules en fonte sur un feu de bois. Loïc est devenu friand de son « petit poisson » quotidien !

CIMGP4268L’un des faits marquants de notre séjour est le chant incessant des cigales dans les parcs des villes. Rien à voir avec celui du Sud de la France ! Loïc le compare plutôt à un bruit de machine à laver en train d’essorer à 1000tr/min… Cela vous donne une idée ! Dans un arbre, on a enfin rencontré l’un des responsables de ce vacarme : CIMGP4354Autre fait marquant, dans chaque vitrine de restaurant sont présentés les plats servis à l’intérieur. Cependant, point d’odeur alléchante… car ils sont en plastique !

CIMGP3852

Publicités

5 réflexions au sujet de « Nara »

  1. Aaah comme je vous envie !!!!
    Je suis ravie de voir que vous vous éclatez !! Le Japon est toujours resté pour nous LE pays dans lequel on aimerait revenir… On vous embrasse à très bientôt pour la suite !!
    Céline & Guy, enfin rentrés de Corée du Nord

    • Précisément au moment où vous lisez notre blog, Loïc est en train de lire le récit de votre séjour en Corée du Nord. Je n’ai pas encore commenté mais sachez que vous m’avez chamboulé ma soirée lorsque je l’ai lu tellement j’étais sur le cul !
      Noémie

  2. superbes photos de ce temple à colonnes
    je n oublierai pas de le visiter lors de mon séjour à Kyoto
    ainsi que les poissons fourrés!!
    Monique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s